Yuka et autres appli diet

par Pauline Riviere


Dernière modification le 18 févr. 2020



Plusieurs applications « smartphone » font fureur pour scanner vos aliments et vous aider à décider s’il sont « bons » ou non pour vous : Foodvisor, Kwalito, open food fact…

La plus connu étant Yuka, penchons-nous sur son contenu et mode de fonctionnement. Peut-on faire confiance à ces applications ?  Dans quelle mesure elles peuvent-elles nous etre utiles ?

C’est ludique et facile. Scannez le code barre de votre produit préféré, et vous avez un score basé sur une base données collaborative, Open Food Fact.

A chaque produit, un « bip » est émis et vous donne une note sur 100 en lien à 60 % avec la qualité nutritionnelle du produit (teneur en calories, sucre, sel …) et 30 % sur la présence d’additifs, classés selon leur nocivité. S’il possède un label bio, cela intervient à auteur de 10 % dans la note finale du produit.

Un algorithme a été crée pour classer les aliments (et boissons) par couleur allant du vert pour l’excellente qualité au rouge pour les mauvais.

Intérêt :

Ce système à pour lui (contrairement à une consultation diététique ?) d’etre ludique ! On commence en général par scanner frénétiquement tout ce qui nous tombe sous la main dans notre cuisine, avec quelques désillusions qui en découlent … La prise en main de l’application est simple et rapide.

On pourra souligner la neutralité du site, le financement étant exempt de publicité.

Enfin le plus important : les informations données sont justes et utiles ! Cela permet de se rendre compte plus facilement des teneurs en nutriments d’un aliment et nous donne immédiatement des alternatives d’achat meilleures pour la santé (moins sucrées, avec moins d’additifs …). De quoi orienter ses courses constructivement que l’on surveille son poids ou simplement si l’on souhaite optimiser son état de santé.

Discussion :

Malheureusement (ou heureusement ?) l’alimentation ne se limite pas à un décompte de calories ou d’apport en sucre… ce serait si simple ! Choisir tous les aliments « verts » sur Yuka ne vous ferra pas forcément maigrir. Et oui, la pate à tartiner au chocolat, même bio, reste hypercalorique quelque soit la marque … relativisez donc la bonne conscience que l’utilisation de cette application pourrait donner.

Il n’en reste pas moins que l’utilisation intensive et de plus en plus répandue de cette application, devrait permettre une évolution très favorable de la composition de nos aliments « transformés » : les industriels de l’agroalimentaires vont devoir s’adapter pour rester « dans le vert »… et ça, ce serait très positif !!

 

Dernier point : l’idéal sera toujours de manger des aliments préparés par vous-même. Cela vous prémunie bien mieux de tous les additifs que l’on peut trouver dans certains produits industriels et transformés de même que des ajouts de sel ou de sucre qui permettent d’en augmenter le gout.

Cette assiette ne se scanne pas mais c’est sûr que c’est sain !!! 10 / 10